anthony fenner

Anthony Fenner : « Je veux continuer à travailler dur »

Le 16 octobre


Anthony Fenner fait parti des nouvelles recrues pour la saison 2014-2015. L’arrière britannique a choisi l’USAL pour ses premiers pas en France. Il a réussi à se faire remarquer positivement dès les premières rencontres avec de bonnes statistiques. Rencontre.


Quels sont les objectifs que tu t’es fixé pour cette saison ?

J’apprécie vraiment mon arrivée au rugby club de l’USAL. Pour le moment, je suis satisfait de mon jeu et de mes statistiques. Il faut que je continue à être performant à chaque match pour aider mon équipe à gagner. Je me suis toujours fixé des objectifs assez hauts. J’ai toujours voulu être le meilleur. C’est pour cela que je veux continuer à travailler dur et faire tout ce qui est possible pour marquer le plus de points et réaliser la meilleure saison possible. Mon objectif : je voudrais être le meilleur marqueur de la poule. Je cherche à contribuer au maximum aux résultats de mon équipe afin que l'USAL gagne, puisse jouer les playoff et soit promue en Pro D2.

As-tu des rituels avant de rentrer sur le terrain ?

Je m’étire et j’adore écouter de la musique avant de rentrer sur le terrain.

Quelle est ta journée type dans ta préparation ?

Les jours de match, la chose la plus importante pour moi est de rester détendu et ne pas laisser le stress m’envahir. Le matin, je prends un gros petit déjeuner avec parfois une grande tasse de café. Ensuite, j’aime partir marcher pour m’aérer. Après manger, je fais une sieste. Ensuite, je retourne avec mon équipe. On se change les idées et on joue aux cartes, on traine ensemble. Pendant que je suis dans les vestiaires, je m’étire et j’écoute de la musique. Quand on part sur le terrain avec l’équipe, je profite de ce temps pour m’entrainer à taper au pied. Ensuite, vient le moment de s’échauffer avant de rentrer sur le terrain pour tout donner.

Quel est ton meilleur souvenir rugbytisque ?

J’ai tellement de souvenirs au rugby que c’est difficile d’en choisir un. Peut être lors de la victoire de la Currie Cup en Afrique du Sud, c’était vraiment spécial. Après tous les souvenirs de rugby sont spéciaux pour moi. Je me sens vraiment chanceux de vivre de ma passion en tant que joueur professionnel. IMG_5526

PARTAGER CET ARTICLE