nicolas escouteloup

Basculer vers une nouvelle aventure

Le 25 mars

A trois semaines des phases finales, l’équipe usaliste est à un tournant important de sa saison. Pour cela, tout le staff sportif se mobilise pour apporter des solutions adéquates et renforcer le collectif. Les clés de la préparation sont sur trois points : du repos, de l’intensité et de la convivialité. 

 

Impatients de disputer les phases finales, les joueurs ont enchainé un début de saison très intense. La stratégie de Nicolas Escouteloup et Sébastien Bonnet d’être présent dès le début de la compétition a porté ses fruits. « On a commencé très vite face à des équipes très compétitives. Avec 4 matchs amicaux et 5 matchs de championnat à la suite, nous avons eu un début de saison très compliqué mais qui nous a permis d’avancer par la suite. Les équipes de la poule 1 qui n’ont pas fait cette démarche se sont retrouvées pénaliser par la suite. Avec Sébastien (Bonnet, ndlr), nous avons choisi d’être vigilants dès le départ. », explique Nicolas Escouteloup. L’exigence des coachs, et l’objectif d’accéder aux phases finales ont demandé beaucoup de forces physiques et mentales aux joueurs. Le repos a donc été essentiel pour repartir sur des bases solides. « Le repos permet de régénérer les organismes », affirme le coach. Le duo Bonnet-Escouteloup a décidé d’alterner les phases de préparation intensives et du repos afin de se servir de la fraicheur pour constituer le jeu. Les moments dédiés à la préparation physique seront remplacés par plus de jeu afin d’adopter les aspects tactiques et stratégique. « Il faut que le projet sportif soit co-partager entre les entraineurs et le groupe. On va donc écouter les joueurs pour qu’ils puissent s’approprier le jeu », expose Nicolas Escouteloup. Cette participation active des joueurs dans la réflexion du jeu donne un second souffle à l’équipe en vue des phases finales. 

 

Donner une nouvelle dynamique

 

Les limougeauds ont subi les difficultés d’un calendrier freiné par des périodes de vide. Après le match à Bobigny, les joueurs ont du attendre un mois avant de jouer le match face à Libourne, dernier des phases régulières. Pour cela, il a donc fallu meubler pour ne pas démotiver les athlètes. « Mais meubler intelligemment », souligne le manager sportif. La première opposition face à Brive a permis aux coachs, à la fois de repérer d’éventuelles recrues mais aussi de casser le quotidien limougeaud et d’apporter du dynamisme. Le match face à Angoulême sera également l’occasion de se confronter à une très bonne équipe, 2nd de la poule 3. « C’est important de montrer que l’on a rien à envier aux autres équipes », assure Nicolas Escouteloup. 

Le dernier objectif du staff a été de ressouder l’équipe. Vivre ensemble, partager des moments de convivialité, créer du lien, permettent à une équipe de grandir et de basculer vers les phases finales. Avec un petit stage vendredi et samedi, sur les terrains de Beaublanc, les joueurs vont pouvoir vivre ensemble et se retrouver.

 

Un nouvel état d’esprit, des corps reposés et prêts à affronter la compétition ainsi qu’un collectif soudé, le groupe se prépare à affronter la compétition difficile des phases finales. « En début de saison, notre mission était de se qualifier. Maintenant, nous allons basculer sur autre chose et essayer d’aller le plus loin possible. Pour les phases finales, ce sont les équipes qui ont le plus envie qui vont le plus loin », conclue Nicolas Escouteloup. Le match amical face à Angoulême sera  un premier pas vers les 8ème et vers la nouvelle aventure qu’attendent les usalistes.

PARTAGER CET ARTICLE