périgueux vs usal 2

Bonus défensif ramené de Périgueux (21-17)

Le 6 décembre


C’est sous un froid polaire que l’USAL s’est déplacé à Périgueux cet après-midi. Le match s’annonçait déjà très combatif et cela s’est démontré dès les premières minutes. Pour ce premier match de la phase retour, les limougeauds ont montré ce que « rien lâcher » veut dire.

Dès l’entame de match, les plaquages sont rudes entre Périgueux et Limoges. Quelque peu énervé, Bachuki Gudjaraïdze s’emporte et s’accroche avec le 7 d’en face. Il écope d’un carton rouge (4’). A 14 pour le reste du match, les usalistes doivent chercher des solutions et se montrer propres sur les phases de défense.

Si dans les quinzes premières minutes, Limoges a peu le ballon et enchaine une longue phase défensive qui sera conclu par un essai périgourdin de Costanza (13’). Les limougeauds se ressaisissent. En sorti de maul, Jonathan Leite prend l’intervalle, fixe la défense et envoie Peter Durcan pour le premier essai limougeaud. Ce qui les fait revenir au score.

Après avoir fait écroulé à deux reprises la mêlée, les périgourdins se voient sanctionner d’une pénalité. Anhony Fenner, infaillible, donne 3 points supplémentaires à l’USAL. En fin de première mi-temps, Périgueux devance l’USAL en marquant un deuxième essai, aplati par Costanzo après un groupé pénétrant (14-10).

A la reprise, Limoges enchaine les phases défensives. Mais lorsque l’USAL met les mains sur le ballon, l’équipe se montre opportuniste. Après un groupé pénétrant, Nicolas Faltrept choisit petit côté pour aplatir en coin. Anthony Fenner transforme l’essai sans problème (61’). 
Dix minutes avant le coup de sifflet final, le périgourdin Manteau aplatit en coin malgré le plaquage en touche de Louis Dubois. L’arbitre accorde l’essai et Périgueux reprend la main.

A 14 depuis les quatres premières minutes du match, l’USAL s’incline face à Périgueux 21-17 avec le bonus défensif.

PARTAGER CET ARTICLE