meryl astorg

Des Usalistes dominateurs

Le 23 mars

Décidément le terrain du Palais-sur-Vienne réussit très bien aux juniors Balandrade de l'USAL. Cette fois-ci ce sont les Tullistes qui en ont fait la dure expérience ce samedi 14 mars à 15h30.

Après un début de rencontre équilibré avec de bonnes intentions de part et d'autre, il a fallu attendre la dixième minute pour voir nos bleu et rouge marquer leur premier essai suite à une pénalité jouée rapidement. Avec la transformation réussie l'USAL menait donc 7 à 0, puis trois minutes plus tard, 12 à 0, suite à un essai du demi de mélée Hugo qui profitait d'une « 89 » pour percer entre les deux centres adverses. On pensait alors que la messe était dite, mais c'était sans compter sur la volonté des Corréziens qui dominaient à leur tour durant 10 minutes avant de conclure par un essai transformé. 12 à 7 à la 25ème minute. Trois minutes plus tard Limoges répliquait par un très bel essai sur attaque classique qui, après transformation, permettait à cette équipe de mener 19 à 7 à la mi-temps.

La deuxième mi-temps allait voir les Limougeauds, plus athlétiques, prendre un très net ascendant sur leurs adversaires et marquer encore 6 essais à des Tullistes courageux en défense et faisant preuve d'un très bon état d'esprit. Score final: 55 à 7.

Pour autant et paradoxalement la qualification pour la phase suivante n'est pas encore acquise !

La faute à un début de saison compliqué avec des problèmes de licences blanches. Pour bien faire il faudrait aller gagner chez le dernier, Bergerac, avec si possible le bonus offensif, ce qui permettrait de finir deuxième de la poule ou, au pire, meilleur troisième des poules régionales.

Bravo donc à cette très belle équipe qui « envoie du jeu » et où les remplaçants savent se mettre au niveau des titulaires. Bravo aussi aux entraineurs, Meryl Astorg, Morgan Blot et Phil Bennett qui savent, à merveille, motiver leurs joueurs dans le bon sens du terme. Mention spéciale, bien sur, à Geneviève, qui amène son dévouement et sa gentillesse dans cet univers impitoyable, sans oublier MM. Pailhès et Maury.

Dernier match de poule à Bergerac le week-end du 28 mars

PARTAGER CET ARTICLE