Tournoi Super Challenge

Direction le Tournoi de Super Challenge Elite de la Rochelle pour les U14

Le 23 février

L'équipe 1 des M14 participera les 27 et 28 février au tournoi du Super Challenge de France Elite de la Rochelle.

 

Les poules sont les suivantes :

 

Poule A: Limoges, La Rochelle, Libourne

Poule B: Biarritz, Soyaux-Angoulême, La Roche sur Yon

Poule C: Agen, Touraine +, Niort-Chauray-Saint Maixent

 Poule D: Bayonne, Saint-Médard en Jalles, Saintes

 Poule E: Mouguerre, Cognac, Stade-Français

 Poule F: Dax, Vannes, Stade Bordelais.

 

L'équipe 1 des M14 participera aussi cette saison au tournoi du Super Challenge de France Elite du Racing, aux tournois du Super Challenge de France Espoir de Ris-Orangis et de Tours et au tournoi de la Roche sur Yon.

 

Un peu d’histoire :

 Le « Super Challenge de France » est la compétition officielle des équipes des catégories « minimes A » (moins de 14 ans depuis la saison 2014-2015 et moins de 15 ans auparavant.)

 C’est en 1971, au cours du traditionnel tournoi du 1er mai à Brive-la-Gaillarde, que MM. Delage et Combalier du C.A .Brive, M. Poeymiroo de l’U.S. Orthez et M. Desvaux de l’A.S. Montferrand eurent l’idée de faire rencontrer les vainqueurs des 7 grands tournois français : « Tournoi Satar » du S.U. Agen, « Challenge Pierre Lacans » de l’A.S. Béziers,  « Challenge Maurice Degoulange » du C.A. Brive,  « Challenge Marcel Michelin » de l’A.S. Montferrand,  « Tournoi de la ville d’Orthez » l’U.S. Orthez,  « Tournoi Robert Labatut » du Stade Toulousain,  « Tournoi de la ville de Toulon » du R.C. Toulon.

 A partir de 2015, 2 clubs disposant des installations sportives adaptés, organiseront un challenge qualificatif dit "d'ouverture". Montpellier et Grenoble ont ouvert cette rotation. En 2016, ce sera le Racing et la Rochelle.

 

La 1ère édition du Super Challenge de France

 C’est en 1980 que cette idée s’est concrétisée : durant le week-end de la Pentecôte à Orthez, se tint la première édition de ce super tournoi.

 Fort de ce succès sportif, les dirigeants de l’époque créèrent un bureau directeur ; un règlement fût mis en place et un nom fût donné à ce tournoi : le « Super Challenge de France » (SCF) était né.

 Au fil des années, la compétition s’est ouverte à d’autres clubs qui furent invités par les clubs fondateurs.

 Quelques règles : le club fondateur qui organise le SCF est qualifié d’office ; un club ne peut pas participer à plus de 3 tournois qualificatifs au cours de la saison.

 Le SCF est devenu la référence nationale de préparation à la compétition de haut niveau pour la catégorie minimes.

 

Les clubs amateurs

 En 1989, M. Labbe du Stade Toulousain, a proposé un partenariat au club de rugby de sa ville natale, Marcq-en-Barœul. L’idée était de promouvoir un club amateur dans une région située au nord de la Loire où le rugby est moins implanté.

 Les 6 autres clubs fondateurs ont suivi et ont parrainé chacun un club filleul : Agen avec le Rheu, Toulon avec Metz, Brive avec Nantes, Béziers avec Ris-Orangis, Orthez avec Suresnes et enfin Montferrand avec Vannes.

 Il a été demandé aux 7 clubs « filleuls » d’organiser chaque année un tournoi qualificatif qui se termine par une finale : « Challenge Labbe-Cottenye » de l’Olympique Marcquois Rugby,  « Challenge Julien Lajoye » du R.C. Metz-Moselle, « Tournoi des Ducs » du Stade Nantais,  « Tournoi des Frelons » du S.C. Le Rheu,  « Tournoi des Valeurs Rissoises » de l’U.S. Ris-Orangis,  « Challenge les Valériens » du R.C. Suresnois,  « Tournoi des Gaulois » du R.C. Vannes.

 Ces 7 tournois « filleuls » sont les petits frères des 7 tournois historiques qualificatifs du SCF.

 Depuis 2002 et à l’initiative du Stade Toulousain, chaque club fondateur qui organise son tournoi doit inviter son club filleul.

 En 2011, sous l’impulsion de M. Jacomet, le journal Midi Olympique accepte de parrainer la finale du challenge historique qui deviendra le « SCF Midol Élite » ainsi que la finale de ce qui deviendra le « SCF Midol Espoir », donnant ainsi une dimension nationale à ces 2 challenges.

 Le SCF Midol Élite s’adresse aux formations dont les équipes Seniors évoluent en Top 14, en Pro D2 ou en Fédérale 1 ayant conservé un statut professionnel.

 Pour préserver l’esprit d’une compétition « espoir », les formations des clubs sont les équipes Seniors évoluent en Top 14, en Pro D2, qui sont descendues de Pro D2 l’année précédente ainsi que les sélections et les équipes étrangères, ne sont pas qualifiables pour la finale SCF Midol Espoir.

 En mai 2012, la toute première finale « espoir » a permis à 18 équipes dont le club évolue en championnat fédéral ou de séries de se retrouver à Marcq-en-Barœul. C’est l’Olympique Marcquois Rugby qui remporta la finale : le « Super Challenge de France Espoir » était né !

 

Depuis le début de la saison 2015-2016, le club de Nantes n’est plus le filleul de Brive : il a été remplacé par Rugby Touraine Plus (regroupement des clubs US Tours, US Joué-lès-Tours et AS Luynes) qui organise son tournoi qualificatif du SCF Espoir sous le nom : « Rugby Challenge Touraine Val-de-Loire » de Rugby Touraine Plus.

 

Enfin, il a aussi été décidé pour l’édition 2016 du SCF Espoir d’inviter 3 clubs du « sud » à organiser un tournoi qualificatif pour la super finale : Les Angles (Gard), L’entente Lauragais (Villefranche-de-Lauragais en Haute-Garonne), Libourne (Gironde.)

 

En 2016, il y aura donc 10 tournois qualificatifs pour la finale du SCF Espoir (à Suresnes, le 19 juin) et 9 tournois qualificatifs pour la finale du SCF Elite (à Orthez, les 14 et 15 mai)

PARTAGER CET ARTICLE