USAL - BERGERAC

L’ascension de l’USAL se poursuit

Le 21 mars

En accrochant Rouen à l'extérieur, l'USAL promettait déjà de grandes choses pour la suite de la compétition. Recevant hier Bergerac, le groupe limougeaud se devait de grappiller un maximum de points pour creuser l'écart et conforter sa 2ème place au classement. Ce fût chose faite. 
 
Durant les 3/4 de la partie, Limoges a maitrisé les phases d'attaques et de défenses mettant en difficulté une équipe de Bergerac souvent dépassée. Une maitrise qui a laissé place à beaucoup de jeu, du plaisir et de la fougue. Dès les premières minutes, c'est l'ailier Bryce Puelchoutres, qui a donné le rythme. Alors que Bergerac avançait à tâtons, l'ancien Espoir du Stade Français intercepta une longue passe pour aplatir derrière les poteaux après une course de 70 mètres. Puissant, explosif et avec une bonne vision du jeu, Bryce Puechoultres a été l'homme de la situation durant ce match à sensations. A la 33ème minutes, au soutien de Mathias Atayi, l'ailier plante un deuxième essai. Quelques minutes plus tôt, ce fût  le capitaine Rémi Gervais qui avait montré sa vitesse. Après une touche sur la ligne médiane, il profita d'un sur-nombre pour creuser l'écart (27-3). 
 
Si la ligne de 3/4 montra de belles initiatives, les avants furent tout aussi incisifs. Dès la reprise, Ariel Berrino aplatit dans l'en-but à la suite du pénaltouche. Comme son acolyte, Samisoni marqua lui aussi son propre essai lors d'un groupé pénétrant.  
 
Avec un 100% de réussite au pied de Morne Vletter, l'USAL s'avéra imprenable (41-3).
 
Malgré tout, avec quelques changements sur blessures, le groupe commença à flancher à dix minutes de la fin. Bergerac, qui ne laissait rien paraitre, s'approcha inexorablement de l'en-but limougeaud pour marquer un essai d'orgueil et ainsi finir sur le score 41-10. 
 
Avec cinq points d'avance sur Rouen, l'USAL conforte sa 2ème place au classement et s'apprête, avec un moral d'acier, à aller destabiliser Vannes sur ses terres samedi.

PARTAGER CET ARTICLE