voeux de l'USAL

Les voeux de l’USAL sous le signe du recueillement et de la solidarité

Le 9 janvier


Hier soir ont eu lieu les voeux de l’USAL à Ester Technopole. Malgré les évènements tragiques de mercredi dernier à Charlie Hebdo, la soirée a été maintenue. Ce rassemblement qui se voulait auparavant festif a été l’occasion de rappeler les valeurs fondamentales de la République mais aussi du rugby.

« On a beaucoup hésité à reporter cette soirée, expliquait Didier Ratinaud, président de l’USAL. Mais nous devons plus que jamais ce soir nous montrer solidaires et sensibles aux évènements qui ont lieu à la rédaction de Charlie Hebdo. ». Une minute de silence a été observée en mémoire des victimes et des affiches « Je suis Charlie » ont été installées tout autour de la scène pour montrer le soutien du club.

En ce jour de deuil national, l’USAL a choisi de rappeler les fondements de la République française mais aussi du rugby : la solidarité, le don de soi et également l’intégration. « Regardez nos joueurs, souligne au micro l’entraineur Nicolas Escouteloup, le rugby est forte d’intégration. Que l’on soit black, blanc, beurre, nous devons nous souder face aux intégristes de tout bord ».

« Bâtir un club ».

La présence de Guillaume Guérin, premier adjoint de la mairie Limoges, Sylvie Rozette en charge de la Jeunesse et des Sports à la mairie de Limoges et Stéphane Cambou, vice-président à la Région Limousin a permis d’évoquer la continuité du projet Bâtissons ensemble et la place de l’USAL dans la vie de la cité et de la région Limousin. L’engagement des bénévoles, des joueurs et joueuses, éducateurs et partenaires permettent de construire pas à pas un projet cohérent pour faire du club une institution sportive reconnue.

Le club tient à remercier le Comfort Inn, le Provençal, le Green St Lazare, Mc Café Limoges, Michel Ibanes, le Moulin Rabaud, la Mie Câline, le Clos des cèdres, Ester Technopole ainsi que les bénévoles pour l’organisation de cette soirée.

PARTAGER CET ARTICLE