usal montluçon

L’USAL prend la deuxième place du classement

Le 18 janvier


Le soleil était de la partie pour ce match important opposant l’USAL à Montluçon. Après la défaite hier de Lille à Libourne (10-3), la rencontre avait une toute autre saveur, celle d’une possible 2ème place au classement. Face à cet enjeu, le public s’est ainsi déplacé en masse aujourd’hui au Stade de Beaublanc. Retour sur la rencontre.

Durant la première mi-temps, les occasions de jeu sont nombreuses mais ne se concrétisent pas pour nos usalistes. Après plusieurs mêlées effondrées, les montluçonnais se voient sanctionner. Anthony Fenner ouvre le score par une première pénalité. Un duel de buteur s’engage alors entre Fenner et le buteur de l’équipe adverse Kvirikashvili. Ils se rendent coup pour coup jusqu’à la mi-temps. 9-9.

Selon Sébastien Bonnet, l’entraineur, « les temps forts se succèdent mais rien ne se concrétise. La première période est donc très tendue et difficile ».

Lors de la seconde mi-temps, les choses s’accélèrent. Les usalistes choisissent la touche. Et après plusieurs pick and go, Mathias Atayi déborde et transmet à Damien Fierro qui a lui tout seul résiste à trois défenseurs. Il aplatit pour le premier essai du match. 16-9

Quelques minutes plus tard, l’USAL se met à la faute en mêlée et Tony Martins écope d’un carton jaune. Le buteur Kvirikashvili passe avec succès la pénalité et resserre ainsi l’écart. 16-12.
Proche de la ligne des 5 mètres, les avants usalistes avancent. Après une succession de pick and go, ils choisissent d’écarter à l’aile. Rémi Gervais, lancé, raffûtent deux défenseurs pour finalement inscrire le deuxième essai du match.
Cinq minutes avant la fin, sur une bonne lancée, les limougeauds en profitent. Jonathan Leite perce et se trouve proche de la ligne d’en-but. Les avants s’organisent en maul. Bachuki Guraijaidze aplatit et concrétise ainsi l’effort limougeaud.
Sur le score de 31-12, l’USAL remporte le bonus offensif se rachetant du match perdu à Montluçon.

Suite aux deux dernières victoires, à Tulle et face à Montluçon, l’équipe est sur les chapeaux de roues. Tout en restant lucide, Sébastien Bonnet explique qu’il « faudra travailler pour mettre d’autres choses en place et ne pas se relâcher lors des prochaines rencontres qui s’annoncent tout autant difficile ».
Prochain déplacement : le 1er Février à Bergerac.

PARTAGER CET ARTICLE