Mathieu Loizeau

Rencontre avec Mathieu Loizeau, nouveau dirigeant de l’école de rugby

Le 14 août

Parent de deux garçons de l'école de rugby, Mathieu Loizeau a décidé de s'investir encore plus au sein du club. Auparavant éducateur, il a choisi d'encadrer l'école de rugby. Son profil atypique (ndlr il n'a jamais pratiqué le rugby) apportera à la structure un regard extérieur et novateur, nécessaire à la construction de l'USAL.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis papa de deux petits garçons qui jouent à l'USAL en -10 ans pour le premier et en moins de -8 ans pour le deuxième. Le premier a toujours voulu faire du rugby, très tôt, depuis l'âge de 3-4 ans.  Mais ce n'est pas grâce à moi puisque je n'ai jamais pratiqué le rugby. Son attirance pour ce sport vient sûrement de mes parents qui font tous deux partis clubs de supporters : ma mère à l'USAL et mon père au Stade Rochelais. Ils l'ont amené très tôt voir des matchs. Même si je n'ai jamais pratiqué ce sport, je l'ai toujours regardé et apprécié. Mais je me suis intéressé, selon moi, trop tard au rugby et l'appréhension du contact m'a toujours freiné dans ma pratique sportive. C'est pour cela que je suis très admiratif des petits qui commencent très tôt. Car à cet âge là, les contacts font moins peur et cela permet d'enlever cette appréhension. J'apprécie ce travail réalisé par l'école de rugby qui est essentiel à la pratique futur de ce sport. 

Pourquoi avoir choisi d'encadrer l'école de rugby ?

Mes enfants s'épanouissent dans ce club. Il y a un super encadrement. J'ai voulu rendre la pareil en m'investissant au club. Mes connaissances de ce sport sont limitées mais j'ai un regard extérieur ce qui, je pense, peut permettre d'apporter d'autres compétences. Et en tant qu'éducateur, j'étais surtout sollicité pour ce qui est de la préparation physique.

Quelles sont vos envies pour l'école de rugby ?

L'école de rugby, c'est avant tout le travail des bases, que ce soit les passes, le contact, l'apprentissage des règles. Pour cela, il faut avoir le plus de licenciés possible. Tout en préservant la qualité des entrainements avec le nombre adéquat d'encadrants, il faut que les enfants soient assez nombreux pour faire des ateliers, apprendre le jeu avec de l'opposition. Une école de rugby avec un nombre important de licenciés, ça crée une forme d'engouement et ça pousse les enfants à se surpasser. 

Qu'es-ce que vous souhaitez pour l'école de rugby ?

Pour cette saison 2013-2014, je souhaiterai que l'école de rugby puisse avoir de bons résultats surtout pour les U12, U13, U14 et U15. La saison va commencer très rapidement et très fort avec d'importants tournois. On souhaiterai amener l'école de rugby au tournoi de Massy, dont on reçoit les enfants pour le Tournoi de la Porcelaine (ndlr le 19 octobre). Mais là encore pour avoir des résultats, il faut qu'il y ait un effectif conséquent. C'est ce qu'on va essayer de mettre en place dès le début de la saison.

PARTAGER CET ARTICLE