usal vs uson

Une défaite amère, les usalistes n’ont pas démérité

Le 8 février


Pour LE match de la saison opposant le premier et invaincu de la poule, face à notre équipe usaliste (2ème au classement), il y avait foule au Stade de Beaublanc. Le froid glacial n’a pas fait peur aux supporters venus soutenir leur équipe pour le choc de la saison. Une confrontation au goût amer.

Dès l’entame de match, Nevers se retrouve dans les 10 mètres limougeauds. L’ouvreur nivernais écarte et transmet à l’ailier aplatissant pour le premier essai du match. Face à ce coup dur, nos limougeauds répondent par une grosse montée défensive. L’USON écope d’une pénalité pour avoir garder le ballon au sol. Anthony Fenner n’hésite pas devant les poteaux. 3-7

Quelques minutes plus tard, c’est au tour des nivernais de passer leur pénalité. L’USON domine en attaque. L’arrière samoan Autagavaia transperce la défense limougeaude et transmet à Maya qui marque entre les poteaux. 3-14

Les limougeauds se remobilisent et s’approchent petit à petit des 5 mètres nivernais, enchainant les mêlés. Dans la précipitation, Limoges commet un en-avant fatal et redonne le ballon à Nevers. C’est alors que l’USON enfonce le clou. Le demi-de-mêlé adverse joue un coup de pied par dessus la défense et récupère le ballon pour aplatir dans l’en-but. C’est la fin de la première période. L’USON mène 21 à 3.

La mi-temps a été bénéfique pour nos limougeauds. Après seulement quelques minutes de jeu, ils réussissent à gagner du terrain en jouant une première touche suivi d’un maul. Nevers est sanctionné, Limoges choisit la mêlée. Les piliers nivernais ne tiennent pas le coup face à un pack limougeaud solide. Lapeka écope d’un carton blanc. Une dernière faute permet à l’USAL d’obtenir un essai de pénalité. 10 - 21

Le contre de Nevers ne se fera pas attendre. Après une course de 50 mètres, l’ailier aplatit creusant ainsi l’écart. Piqués au vif, les avants limougeauds mettent Nevers à la faute sur une mêlée et choisissent la touche sur les 5 mètres de Nevers. Jonathan Leite mène ses avants pour un jeu au ras. Christopher Seuteni aplatit derrière la ligne. Il permet aux usalistes de relever la tête. Anthony Fenner transforme : 17-26.

L’arbitre siffle la fin de match.

Les larmes aux yeux Nicolas Faltrept ne cache pas sa déception à l’issue du match. « On a perdu face à plus fort que nous. Sur les turn-over, on a pas été bon. J’ai pris un grand coup au moral. Je pensais que le score serait plus serré. Maintenant, il va falloir qu’on sert les dents et qu’on aille chercher les points à l’extérieur pour se qualifier ».

Se remobiliser après une défaite au goût amer, voila l’objectif qui anime désormais le collectif limougeaud. Rendez-vous le 22 Février pour le match Lormont-Limoges.

PARTAGER CET ARTICLE