essai usal vs valence d'agen

USAL vs Valence d’Agen : de bon augure pour la suite….

Le 17 août

Samedi dernier, au stade de Beaublanc, avait lieu le premier match amical de la saison face à Valence d’Agen. Après une préparation physique chargée sous la houlette de Nicolas Leroy, les joueurs se sont attaqués depuis le début du mois d’août au jeu et au collectif. Un travail qui a porté ses fruits au vue des résultats de ce week-end. 

Tester de nouvelles combinaisons et apprendre aux joueurs à se trouver sur le terrain : les matchs amicaux sont essentiels pour clôturer la préparation d’avant saison. En commençant par Valence d’Agen, une équipe de Fédérale 1, régulièrement abonnée aux phases finales, l’USAL s’attaquait à gros. Avec 33 joueurs disponibles pour une feuille de match de 26 joueurs, le duo Escouteloup-Bonnet était relativement à l’aise pour composer son équipe. Pour ce premier match amical, ils ont choisi de mélanger nouvelles recrues et joueurs cadres. 

Dès le coup d’envoi, les joueurs de l’USAL imposent leur jeu. Proche de la ligne d’en-but, en sortie de mêlée, le pilier Juan Acosta prend l’intervalle puis transmet à Masima Samisoni qui aplatit près des poteaux. Morne Vletter, connu pour son pied irréprochable à Angoulême, transforme le premier essai de la partie. 

L’équipe valencienne essaye de se reprendre. Souvent proche des 5 mètres limougeauds, elle n’arrive pas à concrétiser à cause du défense usaliste au garde à vous. Talon d’Achille, lors de la saison 2014-2016, la défense limougeaude risque d’en déstabiliser plus d’un cette année.  

Quelques minutes plus tard, le travail du pack limougeaud se concrétise. Après une succession de rucks à 5m de l’en-but tarn-et-garonnais, Bachuki Gujaraïdze transperce la défense pour aplatir le deuxième essai.

Petit à petit l’oiseau fait son nid.IMG_7313

A la mi-temps, les fautes de jeu se poursuivent pour Valence d’Agen et profitent aux limougeauds. L’USAL choisit la touche et nous montre que Mouhamed Samba est aussi agile par terre que dans les airs. A la 52ème minute, le filou Jonathan Leite choisit de partir au ras du pack. Il inscrit entre les poteaux le 4ème essai de la partie. Le duo d’entraîneurs décide de faire rentrer à sa place le jeune promu, issu du centre d’entrainement, Rémi Blanchard. Après quelques minutes d’adaptation, le jeune demi-de-mêlé propose et donne du mouvement. Comme son ainé, il signe un essai «rusé », en se jetant entre deux défenseurs. 

Solidaire mais aussi furieux à l’instar d’un Joseph Taofifenua - qu’on avait pas vu aussi enragé depuis bien longtemps-, les limougeauds poursuivent leur chemin, grappillant mètre par mètre sûrement. Bachuki Gujaraïdze marque le point d’orgue de ce match en inscrivant un essai en force. Score final : 33 à 3. 

Les deux prochains matchs amicaux face aux Espoirs du CAB le 22 août à Objat et face à Angoulême à l’extérieur le 30 août permettront d’ajuster les tactiques de jeu. Qui laissent déjà rêveur. 

 

Composition de l'équipe

Nika Kazalikashvilu - Alban Viozelange- Juan Acosta, 

Bachuki Gujaraidze - Ariel Berrino  

Antoine Gomez - Mouhamed Samba, Masima Samisoni

Jonathan Leite - Morne Vletter, 

Hugo Veyssière, Maxim Meneghini, Rémi Gervais (cap.), Mani Vakaloa, Mathias Atayi.

Remplaçants : Edwards, Petin, Chabrier, Lyons, Blanchard, Fierro, Durcan, Gunavia, Dubois, Puechoultes, Taofifenua.

PARTAGER CET ARTICLE